Connexion
  • Bouledogue Français
    Bouledogue Français
  • Cavalier King Charles
    Cavalier King Charles
  • Westie
    Westie
  • Yorkshire
    Yorkshire

Chiots Bouledogues

Cliquez sur l'image pour voir les chiots Bouledogues Français disponibles.

Chiots Cavaliers k. C.

Cliquez sur l'image pour voir les chiots Cavalier King Charles disponibles.

Chiots Westies

Cliquez sur l'image pour voir les chiots Westie disponibles.

Chiots Yorkshires

Cliquez sur l'image pour voir les chiots Yorkshire disponibles.

 


L’élevage canin est une passion et un métier, et à ce titre on se doit d’être professionnel. L’éleveur élève des animaux en vue d’une utilisation spécifique (compagnie, garde, chasse, sauvetage…).
A partir de 9 chiens, la loi exige des installations spécifiques adaptées à l’élevage pour le bien être et l’hygiène des chiens et conformes à la réglementation en vigueur.
Si le métier semble attractif pour les jeunes, les conditions de travail sont souvent pénibles :
-Odeurs, nettoyage quotidien des excréments, bruits, horaires, pas de week-end, pas de vacances ………

Ce métier implique :
-une importante capacité d’observation,
- à produire et élever des chiens de qualité,
- un sens du relationnel avec les clients (conseiller pour le choix de la race qui leur conviendrait, aider pour le suivi des chiots, s’assurer du bien être des animaux après la vente).

L’éleveur doit :
- analyser son environnement économique, commercial, juridique, fiscal, social, administratif
- estimer les possibilités de développement de son élevage et de ses services annexes (toilettage, éducation, pension …).
- évaluer le coût de son élevage, prévoir un financement, un besoin de main-d’œuvre pour que ses chiens ne manquent de rien.
- utiliser les équipements, matériels et installations spécifiques à l’élevage

Un bon éleveur doit :
- être attentif à la bonne santé de ses animaux (chien ayant un comportement anormal, chien maigre ou trop gros…),
- savoir adapter la nourriture pour chacun d’entre eux ainsi que le rationnement et surveiller celui qui gloutonne de celui qui ne mange pas.
- surveiller et maîtriser les différentes phases du cycle de reproduction,
- ne pas laisser les femelles avec les males où différentes races ensemble,
- ne pas faire reproduire n’importe quelle chienne avec n’importe quel male, ne faire reproduire que des chiennes en bonne santé et capable de faire des petits sans risque pour leur santé,
- sélectionner ses reproducteurs pour l’amélioration de la race et se tenir informer des éventuelles maladies ou tares génétiques existantes dans la race,
- préparer, surveiller et contrôler la mise bas, nourrir correctement la chienne avec des aliments spécifiques,
- ensuite le suivi de ses chiots : leur état de santé, l’hygiène, leur socialisation, la vermifugation, la vaccination ,
- surveiller les conditions d’ambiance et de climat
- enfin il doit savoir tenir une comptabilité et assurer la gestion financière de son élevage pour que l’on ne retrouve pas « dans les faits divers » que ses chiens sont morts de faim ou de froid.
Une fois le chien devenu vieux, lui assurer une retraite paisible et heureuse, bien mérité.

ATTENTION

A l’élevage qui se dit «familial » où 20 chiens cohabitent dans une pièce de 20 m2 ou dans un garage ou une salle de bains et lorsque le client arrive, on sort les chiens dans la salle à manger ou dans un parc en disant qu’ils sont élevés dans une ambiance familiale et en liberté. Attention à ceux qui ne se déclarent pas en disant « on ne fait qu’une ou deux portées par an » ce sont ceux là qui se font de l’argent « sur le dos de leurs animaux » sans aucune fiscalité et qui donnent une mauvaise image aux vrais éleveurs.

L’ ELEVAGE EST UN METIER, OU LE HASARD N’A PAS DE PLACE, ON DOIT AIMER SES ANIMAUX ET LEUR ASSURER LE BIEN ETRE QU’ILS MERITENT TOUT EN SE CONFORMANT A LA LOI EN VIGUEUR.